NAS : un Cloud personnel chez soi

nas
A l’heure où le cloud est de plus en plus utilisé pour stocker nos données, se pose la question d’être maître de la confidentialité et de la protection de ses informations.

Un des avantages d’avoir son propre Cloud est de pouvoir éviter le stockage de ses données sur des plateformes externes. Décryptage avec un NAS Synology…

Mais qu’est-ce qu’un Cloud ?

Il s’agit d’une plateforme externe qui permettra de sauvegarder vos données et de pouvoir y accéder depuis vos différents terminaux (smartphone, tablette, PC, etc). On peut citer les services tels que Google Drive, DropBox ou encore ICloud.

Et un Cloud Personnel ?

Storage and download concept
On parle souvent de NAS (Network Attached Storage) : il s’agit d’un appareil avec un système d’exploitation et des disques durs qui facilitent la gestion des données et l’interaction avec les appareils de la maison : TV, console de jeux, tablette, téléphone, ordinateur, ampli HIFI, caméra, etc.

En ayant un NAS, il est possible à la fois d’accéder à ses données mais aussi d’y stocker des documents :
– Directement de chez soi : via son réseau interne par branchement de son NAS à un routeur ou bien à sa box internet. Les débits sont suffisants pour les échanges d’information entre les différents appareils pour la musique, les photos, la vidéo, … Et ce système est beaucoup plus simple d’accès qu’un disque dur externe – en effet un disque externe est souvent branché sur une unique machine et présente donc un accès limité.

– Ou bien de l’extérieur : via internet avec un minimum de configuration via un système de login/mot de passe. Attention ici au débit nécessaire notamment sur les vidéos. Celui-ci dépendra du débit maximum montant (de votre NAS vers l’extérieur) et du débit descendant de votre couverture réseau à partir de votre terminal (débit en réception 3G/4G par exemple).

 

Et la sécurité dans tout ça ?

cloud
Le NAS permet de n’ouvrir que les services nécessaires vers l’extérieur. Le NAS Synology propose pour cela des accès à trois grands types de données via login/mot de passe : Audio, Vidéo, Photo, mais vous pourrez plus finement autoriser d’autres services sur votre NAS via les ports associés (serveur web – port 80, serveur FTP – port 21, serveur de mail, etc). Par défaut ces services ne seront pas accessibles depuis l’extérieur.

Le NAS évite aussi de stocker ses données sur des plateformes externes telles que Google Drive, DropBox… Même si celles-ci sont censées être sécurisées, rien ne garantit des évènements exceptionnels (piratage, faille de sécurité, réquisition des données par des services de sécurité…)
Il permet aussi de garantir que la perte d’un disque sera sans incidence : si jamais un disque tombe en panne, le NAS donne le relais aux disques restant (si votre NAS possède au moins 2 disques). Sans trop entrer dans le détail, chaque disque réplique les données avec les autres disques (système dit de RAID).

Attention le RAID ne signifie pas fiabiliser la perte éventuelle de données : en cas d’incendie chez soi, si votre NAS brule toutes vos données partiront en fumée.

Pour cela il est nécessaire de mettre en place un complément de sauvegarde régulière sur un autre support et -idéalement- à un emplacement physique différent de votre NAS. On peut imaginer une duplication des données vers le NAS d’un ami de confiance, ou encore la sauvegarde sur disque externe mensuellement. Une dernière possibilité est la  sauvegarde sur un cloud externe mais dans ce cas-là on perd la confidentialité parfaite de ses données.

 

Quel contenu ?

contenu-multimedia

On en a déjà parlé : il s’agit principalement de contenu Audio, Vidéo, Photo ou encore d’autres documents personnels tels que scans de documents administratifs, documents word, etc.

Synology propose des applications dédiées suivant le type de contenu : Audio Station pour le contenu musical, Vidéo Station pour vos films ou vos vidéos personnelles, Photo Station pour vos photos.

Rien ne vous empêche d’utiliser d’autres applications pour accéder à ces contenus : personnellement mes media ITunes (musique principalement) sont stockés directement sur mon NAS.

 

Pour quoi faire ?

Dans les cas pratiques, on peut citer :

– Jouer de la musique à distance (cas véridique : un nouvel an chez des amis où la musique a été jouée à partir d’un smartphone et envoyée sur une enceinte bluetooth, la musique étant elle stockée sur le NAS chez moi)
– Lire une vidéo
– Consulter ou stocker des photos
– Surveiller une pièce via une caméra connectée
– Télécharger depuis l’étranger un scan de sa carte d’identité ou de son passeport suite à un vol de ses papiers (ça peut arriver…)
– Récupérer une facture scannée de l’extérieur de chez soi quand on a besoin de vérifier une information
Beaucoup d’autres exemples de cas pratiques sont possibles suivant les usages de chacun…

Pour les cas pratiques un peu plus avancés :

– Héberger une page personnelle (solution serveur web/php/mysql)
– Gérer un blog personnel (solution wordpress)
– Créer un wiki (solution mediawiki)
– Mettre en place une web radio (icecast & ices en version béta)
– Fournir un service de transfert de fichiers (serveur FTP)
– Avoir son serveur de mail

Et pour les cas pratiques experts:

– Créer de nouveaux packages pour son NAS (service à la carte en quelque sorte)
– Porter des logiciels open-source pour son Synology (via la cross-compilation). Ce sera l’occasion d’en parler dans un autre article…

Comment ça marche ? Cas du Synology DS214 Play

synology-ds214-play

Tout d’abord un peu de culture sur la dénomination du modèle : 2 signifie le nombre de disques maximum et 14 l’année de mise sur le marché du NAS.

Le modèle Play permet quant à lui le ré-encodage des vidéos à la volée mais aussi le vignettage des photos RAW en JPG pour faciliter la visualisation sur tous les appareils.
L’interface d’administration est claire et abordable via une interface web. Celle-ci est utilisable depuis son smartphone, une tablette ou un ordinateur.

Pour ceux qui veulent être certains d’une bonne protection de leurs données, certaines bonnes pratiques de sécurité seront nécessaires (nommer un administateur autre que « admin », ne pas ouvrir de service non-sécurisé tel que telnet et préférer des versions protégées telle que SSH, etc.)

Le système à base de Linux permet une familiarisation en douceur pour ceux qui veulent juste se contenter du principal via les pages d’administration :

adminnas

… Ou bien aller plus en détail en se connectant en ligne de commande à son NAS (via SSH):

ssh

L’avantage de cette solution est que Synology met régulièrement à jour son système  (patchs de sécurité, évolutions de packages, etc) et fournit une garantie comprise entre 2 et 5 ans pour les mises à jour ou le support.

Bien sûr, un NAS prend plus de place qu’un disque dur externe mais en contrepartie il propose beaucoup de services supplémentaires et de facilité d’accès. Et surtout… il reste relativement silencieux.

 

Suivant votre besoin, peut-être allez-vous franchir le pas du NAS… A vous de trancher. Voici le récapitulatif :

 

NAS Synology


  • Avoir un cloud personnelplus
  • Facilité d’accès à ses données
  • Fiabilité accrue
  • Beaucoup de services applicatifs
  • Garantie et support entre 2/5 ans

 


moins

  • Un peu plus technique à utiliser qu’un disque dur externe
  • Achat de deux disques minimum pour profiter d’un NAS
  • Un peu plus encombrant qu’un disque traditionnel

 

 


 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s