Dawn of Light sur NAS Synology

J’avais évoqué, dans mon dernier article sur Dark Age of Camelot, le phénomène FreeShard (ie « émulateurs ») au niveau de ce jeu qui se base sur le système « Dawn of Light ».

Etant donné que cette solution utilise une base de données MariaDB ainsi que mono sous Linux, il devient alors envisageable de voir « Dawn of Light » tourner sur un NAS Synology.

C’est ce que je vais aborder dans cet article.

Configuration

Le serveur DOL (« Dawn of Light ») une fois lancé utilise un peu plus d’un Go de mémoire.

Vous devrez donc être équipé d’un NAS avec un minimum de 2 Go de mémoire, mais étant donné que celui-ci ne fait pas que tourner ce processus, je conseille plutôt 4 Go.

En ce qui me concerne il s’agit du NAS DS716+II équipé de 8 Go de mémoire (amplement suffisant).

Pré-requis

Le paquet présenté concerne DSM 7.0 uniquement, il faudra donc que votre NAS soit à jour avec la dernière version de DSM.

Pensez ensuite à installer le paquet MariaDB : celui-ci est disponible en standard.

Notez bien le mot de passe d’administration de MariaDB qui servira pour la suite 🙂

Enfin, installez le paquet dotnet. Il faudra passer par les paquets de la communauté : ajoutez le repo SynoCommunity via l’URL https://packages.synocommunity.com/ 

En effet, dotnet a été ajouté récemment pour DSM 7.0 sur ce repo de qualité 🙂

Une fois ces deux paquets installés nous sommes prêts pour la suite.

Installation

Vérifiez dans votre centre de paquets dans la partie « Communauté » que DigitalBox Repo DSM7 est bien ajouté.

Si ce n’est pas le cas, ajoutez l’URL http://digital.box.free.fr/dsm7 :

Vous devriez voir « Dawn of Light » disponible dans les paquets de la communauté :

Si ce n’est pas le cas indiquez dans les commentaires votre modèle de NAS pour que je fournisse une version compatible.

Lancez ensuite son installation :

Validez le message d’alerte ci-dessous :

Indiquez ensuite le login d’accès à votre base de données MariaDB (root par défaut), son mot de passe, le port (3306 par défaut) ainsi que l’adresse IP locale de votre NAS :

L’écran suivant concerne l’alimentation de la base de données avec le contenu du jeu (monstres, classes, sorts, zones, …) : une base de données nommée « dol » sera créée à cet effet.

Je conseille de cocher la première option : il s’agit d’utiliser comme base le projet communautaire « Eve of Darkness » dont les données de référence sont extraites du site AllAkhazam.

Ne soyez pas surpris si cette étape d’initialisation de la base de données prend du temps : il faut compter plusieurs minutes.

Notez qu’en cas de suppression du paquet et d’installation à nouveau, vous pourrez vous passer de cette étape en cochant la deuxième option.

En effet le choix est fait de ne pas supprimer la base de données « dol » à la désinstallation du paquet.

Vous pouvez finaliser l’installation du paquet en cochant l’option « lancer après installation » :

Votre serveur DOL est maintenant fonctionnel !

Pour information, il s’agit de la version acceptant comme clients ceux en version 1.125.

Lancement

Même si le statut indique que le serveur est lancé, celui-ci prend quelques minutes à être démarré :

Pour vérifier que le démarrage est finalisé, connectez vous en SSH à votre NAS et lancez les commandes suivantes :

cd /var/packages/dol/var
cat dol.log | grep "Server is now open"

Si le serveur est prêt vous devriez avoir le message suivant :

Si ce n’est pas la cas, lancez la commande :

tail -f dol.log

Et attendez d’avoir le message ci-dessous :

Votre serveur est maintenant accessible en local !

Notez que si ce n’est pas le cas, il se pourrait que vos accès à la base de données MariaDB soient incorrects (login/password).

Accès via DAoC Portal

Si vous n’avez pas déjà le jeu installé sur Windows, faites-en l’installation telle que décrite dans l’article Jouer à Dark Age of Camelot en 2021.

L’étape suivante consiste à installer le portail de connexion DAoC Portal.

Le fichier MSI officiel ne s’installe pas toujours bien, aussi si vous rencontrez un problème, la version zip est disponible à cette adresse (il s’agit de la version proposée sur le forum DOL)

Une fois le fichier archive récupéré, faites en l’extraction sur votre PC.

Allez dans le répertoire d’installation de DAOC :

  • Renommer le fichier « game.dll » en « game-1127.dll »
  • Copiez le fichier « game.dll » de l’archive DAoC Portal dans le répertoire de DAOC (cela permettra la compatibilité avec la version 1.125)

Allez ensuite dans le répertoire d’installation de « DAoC Portal » et lancez le programme « portal.exe »:

Il faudra indiquer où se trouve le dossier d’installation de DAOC.

Vous devriez voir s’afficher les FreeShards référencés comme ci-dessous :

Allez dans l’onglet « Custom Shards » et faites un clic droit « Add a custom server »:

Entrez les informations demandées :

  • Name : nom de votre serveur
  • Description : descriptif de votre serveur
  • IP : adresse IP locale de votre NAS (voir en début d’article)
  • Port : port d’écoute (10300 par défaut)

Validez par OK.

Vérifiez que votre serveur est actif avec un clic droit puis « Ping! » :

Si tout est bien reconnu, votre serveur doit apparaitre en vert :

Pour vous connecter la première fois à votre serveur, il suffit d’indiquer un « user » et un « pass » de votre choix :

Cliquez sur « Play! » : cela créera automatiquement le joueur (et son mot de passe) sur votre serveur à la première connexion.

Bingo !

Votre client se connecte bien à votre NAS et à Dawn of Light.

Désinstallation

Si jamais vous souhaitez désinstaller complétement le paquet, pensez à supprimer la base de données nommée « dol ».

Pour cela, connectez vous en SSH puis entrez la commande :

mysql -u root -p 

Une fois dans la console MariaDB, indiquez la suppression de la base de données « dol » :

drop database dol;

Cela doit être confirmé par le message ci-dessous :

Query OK, 1 row affected (0.001 sec)

Une amélioration est en cours pour prévoir cela sous forme d’option dans la désinstallation du paquet.

Pour finir

J’espère que cet article vous aura fait découvrir le système « Dawn of Light ».

Pour ceux qui veulent en savoir plus, vous pouvez consulter le Wiki « Dawn of Light » en anglais ou encore le site Dawn of Light officiel.

Notez que si vous désirez transformer votre compte de jeu en administrateur, il faudra suivre la procédure indiquée sur le Wiki en faisant une mise à jour dans la base de données MariaDB.

Enfin, j’ai pu remarquer qu’une fois le serveur DOL démarré, la charge processeur nécessaire est assez réduite (moins de 5%) :

Bon découverte de cet univers et bon jeu 🙂

Une réflexion sur “Dawn of Light sur NAS Synology

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s